Ogun, Série Daïbi, 2017 - Ishola Akpo
Ogun, Série Daïbi, 2017 - Ishola Akpo

press to zoom
Ecriture, 2005 - Romuald Hazoume
Ecriture, 2005 - Romuald Hazoume

press to zoom
Sans titre, Série Egungun, 2021 - Léonce Raphaël Agbodjelou
Sans titre, Série Egungun, 2021 - Léonce Raphaël Agbodjelou

press to zoom
Ogun, Série Daïbi, 2017 - Ishola Akpo
Ogun, Série Daïbi, 2017 - Ishola Akpo

press to zoom
1/10

La tradition dans le Bénin méridional veut que « l’artiste qui recevait la bénédiction du génie Aziza avait la capacité de comprendre le monde visible et le monde invisible, et la faculté de passer d’un monde à l’autre sans en être affecté. » En effet, l’art a cette capacité de relier l’être humain à son âme et à son intériorité, il est l’unité du sensible et du spirituel. L’imagination, le rêve, l’inconscient, les visions, les liens créés avec l’au-delà, sont autant de flux immatériels et mystérieux présents dans la démarche de création et dans les thèmes abordés par les dix-sept artistes présentés dans l’exposition "Aziza", tels que par exemple Ishola Akpo, Jérémy Demester, Lyndi Sales, Frédéric Bruly Bouabré, Kenny Dunkan, Joël Andrianomearisoa, Romuald Hazoumè ou encore Louis Oké-Agbo.

Dominique Zinkpé
Dominique Zinkpé

press to zoom
Léonce Raphaël Agbodjelou
Léonce Raphaël Agbodjelou

press to zoom
Jean-Dominique Burton
Jean-Dominique Burton

press to zoom
Dominique Zinkpé
Dominique Zinkpé

press to zoom
1/8